AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE BTM - Si vous désirez en connaître raison et poster vos questions ou commentaires, le sujet se trouve juste ici

Partagez|

Gingerboy. Talks between the shadows. ♕ ft Svetlana.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Date d'inscription : 21/01/2015
Messages : 202
Points : 159
Statut : Affranchi. Le coeur au bord du précipice, il s'émancipe.
Études/Métier : Étudiant. Fidèle observateur de la psychologie humaine et des droits. Barman.
I WANT TO SAVE THE CITY


MessageSujet: Gingerboy. Talks between the shadows. ♕ ft Svetlana. Lun 11 Mai - 22:35

 

♕ It's Time for the special meeting.
❝ C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité directement ; et de là vient qu'il est toujours disposé à nier tout ce qui lui est incompréhensible ; au lieu qu'en effet il ne connaît naturellement que le mensonge, et qu'il ne doit prendre pour véritables que les choses dont le contraire lui paraît faux. ❞ Blaise Pascal, De l'esprit géométrique.



Le crépuscule sur les talons, ses pas claquaient avec impertinence sur les pavés grisonnant. Les visages étaient flous sous ses iris bordés de cernes. Tout n’était que rayons incandescents, l’Astre solaire ne tarderait pas à fermer les rideaux, s’éloignant avec le flegme d’un Roi. Empereur du Temps, la clarté s’éteignait avec poésie, offrant à Chinatown une prose enflammée. Souriant à l’Éden, l’homme poursuivait son chemin, prêt à dompter la nuit avec toute la véhémence dont il avait été doté. L’arrogance au bord des lèvres, l’innocence sur ses traits, Caleb observait silencieusement le paysage sous ses yeux. Les reflets d’ambre étaient envoutant, presque indécent. Les parfums automnaux voletaient à ses narines et son corps s’imprégna avec douceur des arômes berçant le quartier. Jasmin, menthe, rose et épice se mélangeaient avec l’harmonie de la nature. Plus sucré que floral, des effluves de caramel le chatouillèrent, avant que celle des grains de café s’enhardissent et prennent le dessus. Il aimait, appréciait à sa juste valeur le bouquet de saveur qu’il parvenait à distinguer avec maladresse. Il n’était point amateur de thé, mais il savait reconnaitre la douceur de ces derniers, affectionnant davantage l’essence que le goût. Jetant un œil candide sur la vitrine du magasin, il reconnut que sans acheter, il parcourrait bien l’endroit. Par curiosité uniquement, nul achat envisagé, simplement un besoin de se perdre au milieu des feuilles de thé. Mais, plus tard. Lorsqu’il n’aurait rien d’autre à penser que d’envisager de perdre son nez dans un tel environnement.

Soupirant avec discrétion, ses jambes se remirent en mouvement, suivant un rythme serein dans les rues marbrées de rouge et, or, de satin et argent. Les lanternes ne tarderaient point à briller telles des étoiles. Il se prit à penser, que rien que pour ses dernières, il se savait capable d’un détour dans le coin. Peut-être pourrait-il en faire un croquis, un jour ? Étrangement, il était calme. Le Téméraire se savait pourtant exciter à l’idée de savoir si oui, ou non, la demoiselle viendrait. Néanmoins, Caleb goûtait au plaisir de marcher, main dans les poches, en ce début de soirée. Le corps enflammé par les derniers rayons, il ne regretta pas l’écharpe autour de son cou. Devrait-il l’attendre dehors ou à l’intérieur ? Réfléchissant, il s’arrêta devant le restaurant, fixant l’enseigne lumineuse sans réellement la voir. Un rictus énigmatique étira ses lippes et il sentit l’adrénaline au fond de ses entrailles remuer. Bien. Ça n’allait pas tarder à devenir passionnant. À condition qu’elle fasse l’effort de venir. Il avait tenté de l’intéresser. Pouvait-il faire plus qu’attiser sa curiosité au point de rupture ? Non. Là était sa réponse, la balle était dans le camp de sa future interlocutrice.

Poussant la porte du Gingerboy, il sentit immédiatement la cuisine asiatique autour de lui, s’inscrire dans les grains de sa peau et amadouer son palais avec gourmandise. Dans des gestes mesurés, il s’adressa au serveur avec un sourire courtois, bercé d’une pointe de séduction qu’il maniait avec adresse. Sa tenue vestimentaire, étonnement plus élégante que d’habitude, ponctuait son dialogue d’un charme ingénieux et mesuré. Tout en retenu, sa chemise laissait entrevoir sa peau finement halée d’un torse qui semblait musclé. Rien de plus, rien de moins, il se voulait un minimum distingué, non dans l’indécence. Son jean noir descendait sur le bas des hanches, tandis qu’une paire de Derby beige ornait sur ses orteils. S’installant à l’étage avec l’habitude d’un homme fréquentant régulièrement ce genre d'établissements, il glissa quelques mots au serveur. " — Si vous pouviez faire monter Madame Onov, la jeune femme qui doit me retrouver, j’apprécierai. Nous commencerons par un apéritif avant de descendre nous installer à notre table.
— Bien, ce sera fait, Monsieur Ashmore. "


Inclinant la tête, il s’appuya contre le comptoir, pianotant avec entrain pour se concentrer. Il invita toutes les données qu’il avait collectées à venir s’entremêler, triant et analysant ce qu’il devait garder en mémoire. Svetlana Onov. Il n’avait qu’un nom et prénom, le reste de son identité était encore flou. Coursière et blanchisseuse d’argent, femme de caractère en général discrète. Ses clients étaient divers et intéressants, mais la liste qu’il avait obtenue était peu conséquente. Qu'importe. Une seule personne l’intéressait réellement. Pour le moment. Perdu dans ses pensées, il en oublia le temps, sirotant le cocktail sans alcool commandé avec flemmardise. Il semblait détacher de son environnement et pourtant, chacun de ses gestes étaient sujet à des flashes. Incessant et perturbant, il tentait d’oublier, restant imperturbable. La salle se remplissait peu à peu quand il daigna se lever, ornant son visage d’un large sourire, ses prunelles pétillantes d’un amusement non feint. Let’s go. Le jeu allait débuter.

" — Svetlana Onov, je présume ? J’oubliais. Caleb Gabriel Ashmore, votre humble cavalier de soirée. Ou devrais-je dire… Correspondant de mail ? ... Harceleur passionné ? ... Admirateur secret ? Oh ! Je sais ! Futur complice de traque ! Ça sonne bien, n'est-ce pas ? " Il commençait durement, y allant franc jeu, mais n’était-il point l’ainé Ashmore, reconnu pour ses frasques ? Alors, pourquoi devrait-il se priver d’un bref spectacle.

" — Je vous en prie, asseyez-vous. Nous avons toute la soirée pour discuter ! " Irritant gamin. Agaçant fils à papa. Horripilant adulte. Langue de serpent affuté d’ironie, il était prêt à en démordre pour arriver à son unique but. Peut-être devrait-il plaindre la criminelle…

© Lightness.


+ Le mail.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Date d'inscription : 21/01/2015
Messages : 34
Points : 155
THIS CITY IS MY PLAYGROUND


MessageSujet: Re: Gingerboy. Talks between the shadows. ♕ ft Svetlana. Mar 12 Mai - 16:08

× Svetlana feat Caleb
Sous ses paupières immobiles, derrière son visage lise et impassible, se déroule l’opposé même.

Endormis profondément, loin du monde réel qui grouille derrière ses murs. Enveloppée dans un silence apaisant, revigorant, réconfortant.
Svetlana se trouvait dans son appartement, plus précisément à son bureau, devant l’écran de son ordinateur. En tendant un peu l’oreille, on pouvait juste entendre le clic que sa souris émettait à chaque fois qu’elle s’en servait. Un bruit simple, léger et court. Elle ouvrir l’e-mail qu’elle venait de recevoir. Un expéditeur inconnu, elle se méfia sur-le-champ. Parcourant des yeux le texte, quelques mots, bout de phrases lui sautèrent aux yeux. Elle le lut entièrement. Plus Svetlana avançait, ligne après ligne, plus elle en devenait rouge de colère. Comment ce gamin a bien pu avoir son adresse mail ?

Même si le comment ne l’intéressait en rien, le pourquoi si. Mais surtout le geste en lui-même, qui la mettait hors d’elle. Il lui a déjà pourri une soirée, pourquoi revenir à la charge ? Que lui veut-il pour la poursuivre ainsi ? Il s’est immiscé une fois dans ses affaires, le voilà de retour une deuxième fois dans sa vie. Ce gamin prétentieux ne manque pas de cran, il aurait besoin d’une bonne leçon.

Une invitation pour conclure ses mots, une pirouette, puis fin du mail. Assise sur sa chaise, telle une goupille dégoupillée. Svetlana se tenait prête à exposer. Ferlant la fenêtre du mail, d’un clic fort et puissant. Elle éteignit l’ordinateur sans prendre le temps de répondre, en l’informant de sa décision. Car sur le moment elle n’avait aucune idée en tête de ce qu’elle allait décider. Juste l’image, bien présente, du gosse, qui lui donnait des envies de violence.

Folle de rage elle se leva d’un bond, puis dévasta la pièce en moins de temps qu’il faut pour le dire. Des objets volaient à travers la pièce, se trouvaient éventrés, déchirés, fracassés. Rien ne put résister à son passage. Svetlana, au milieu de la pièce, ne pouvait que contempler le résultat de ses actes. Scrutant la pièce, elle fut surprise par un tremblement qu’elle n’arrivait pas à situer. Cherchant avec insistance sa provenance, et essayant d’analyser le danger potentiel qu’il était susceptible de représenter, son corps tout entier s’agita soudain.

Ouvrant les yeux, assise sur son lit, en sueur. Le drap pratiquement à terre, la couette en boule au pied se son lit. S’éveillant, avec en tête, l’image du désastre dont elle était responsable, Svetlana effectua un rapide coup d’œil à sa chambre. Tout était intact, rien ne semblait avoir bougé ou changé de place. Des frissons parcourus tout son corps, quand une bride d’air glacé l’atteignit.

Oubliant l’incident de la nuit. Elle s’attarda sur chaque détail, des plus insignifiants, de ses courses, pour être sûr d’occuper son esprit. Rien ne lui échappa, et en même temps, rien ne restait gravé dans sa mémoire plus de quelques minutes.

L’heure fatidique du rendez-vous approchait à grands pas. Svetlana avait tout juste eu le temps de passer par son appartement pour pouvoir changer de tenue. Elle avait troqué un style confortable et dynamique, pour une tenue classique, qu’elle porte de temps en temps. Ne voulant pas attirer l’attention, elle serait ainsi d’une discrétion qui la caractérise.

Chinatown. Svetlana déambulait dans les rues, regardant attentivement les enseignes pour ne pas passer à côté du Gingerboy, sans le remarquer. Arrivée à l’endroit précis du lieu indiqué dans l’e-mail de gamin, elle y entra sans se poser de questions.

Svetlana avait pris la décision de venir à sa rencontre, elle tenait bien avoir le fin mot de l’histoire, et découvrir ce que ce gosse attentait d’elle. S’approchant du bar, un jeune homme l’interpella. Il n’avait rien à voir avoir celui qu’elle avait rencontré la première fois. Le temps d’une seconde elle croyait avoir une tout autre personne en face d’elle. Mais quand celui-ci ouvrit la bouche, elle le reconnut immédiatement.

- Je dirais plutôt, fils à papa … vous n’êtes rien d’autre qu’un gamin, Siffla-t-elle entre ses dents, rien que pour elle. Ses habits d’homme ne me trompent pas, c’est un gosse qui me fait face.

Prenant place au bar, à ses côtés, elle se commanda une boisson forte, qui l’aiderait à se détendre. Elle sentait qu’elle aurait besoin. Ce gamin a le don de l’irriter assez rapidement.

- Je suis tout ouïe.

Elle prononça ses mots sur un ton enjoué, avec un charmant sourire, pour cacher ses véritables sentiments.

- J’espère que ma présence vous comble. Je vous préviens que je n’ai pas de temps à perdre. Je vous écoute …

Svetlana ne savait pas du tout de quoi il voulait lui parler, encore moins ce qu’il attendait d’elle. Sa curiosité pointait le bout de son nez, impatiente de l’entendre.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

" Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remord pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gingerboy. Talks between the shadows. ♕ ft Svetlana.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind the Mask™ :: Melbourne :: Downtown Melbourne :: Chinatown-
Tweets de @BTheMask